Avec la nouvelle année vient l’inévitable moment des résolutions si difficiles à tenir. De mon côté, je les vois davantage comme des objectifs à atteindre plutôt que des résolutions vides de sens.

Moins boire, mais mieux

La résolution classique de l’amateur de vin. Je n’ai jamais autant bu de vin qu’en 2013. Suivre des cours de sommellerie m’a rendu énervée devant les étagères de la SAQ tel un enfant devant un comptoir de bonbons. J’ai envie de tout essayer et magasiner du vin peut maintenant me prendre des heures. Après quelques mois de ce régime calorique, j’ai envie de revenir à une consommation « normale ». Boire davantage les week-ends qu’en semaine et de meilleures bouteilles.

Découvrir l’Italie pour vrai

Avec tous ces DOCG, DOC, IGT et des centaines de cépages, je pense que j’ai de quoi m’amuser.

cépages italiens

Percer les secrets des cépages indigènes

…Ou enfin, essayer. Cette année je veux découvrir des cépages qui me sont inconnus.

Écrire fréquemment + 4 capsules vidéos

Je veux poursuivre le rythme d’écriture actuel et produire au moins quatre capsules vidéo cette année. Des capsules qui mettront de l’avant mes coups de coeur, mais également les artisans du vin d’ici. Psssit, la capsule sur ma visite au vignoble Marques de Riscal sera publiée sous peu.

Terminer le cours WSET 3

Ayant terminé le cours WSET 2 à l’automne, je suis très excitée à l’idée de suivre le troisième cours de cette série. Et si je suis vraiment « hot », débuter le Diploma. Je vois mon parcours d’étude à long terme. J’ai envie d’apprendre pendant des années, de dévorer les livres de grands auteurs et des articles de blogue, de m’abonner à la revue The World of fine wine et de voir la série de la BBC sur le vin. Ce qui est merveilleux c’est que cette soif de connaissance n’est pas guidée par un objectif professionnel défini, ou enfin, plus ou moins. Je souhaite continuer d’offrir des services de consultation en médias sociaux à des clients reliés vin, d’où les cours de sommellerie. Mais au-delà de ça, tout ce que je souhaite c’est mieux comprendre ce que je bois et éventuellement en faire profiter aux gens qui m’entourent.

Alors voici mes objectifs de l’année. Il ne me reste que deux questions pour vous:

Quelles sont vos résolutions 2014 en lien avec votre consommation de vin?

***

Auriez-vous des pistes pour diriger ma découverte de l’Italie?

– votre apprentie sommelière

 

Partager
Showing 2 comments
  • La Boufferie
    Répondre

    Très beaux projets! Moi aussi je suis plutôt du genre à me donner des objectifs que des résolutions… Me donner des ambitions et non des restrictions: beaucoup plus inspirant!

    Pour ce qui est du vin, mes objectifs sont certainement de me replonger un peu dans mes livres parce qu’on ne se le cachera pas… ça s’oublie vite tout ce par cœur et se savoir! Aussi, déguster plus, en prenant le temps de noter mes impressions et de faire de vraies dégustations. Réveiller mes sens un petit peu! Si tout se passe bien, on fera ça ensemble quelques fois cette année!

    Bonne 2014 à toi!

Leave a Comment